Quel bois faut-il choisir pour son chauffage ?

En hiver, lorsque les températures chutent considérablement, il convient de réchauffer son foyer de façon optimale. A cet effet, il est possible d’utiliser divers dispositifs très pratiques qui servent à apporter plus de chaleur dans la pièce de vie. Beaucoup plus écologique qu’un chauffage électrique, une cheminée peut vous fournir la chaleur dont vous avez besoin pour passer l’hiver sereinement. Toutefois, la qualité de l’équipement ne fait pas tout le travail. Parallèlement à cela, il est primordial d’employer les bons combustibles, c’est-à-dire choisir le bois de chauffage adapté.

Les bois aux feuillus tendres pour la phase d’allumage

Durant les grands froids de l’hiver, rien n’égale la chaleur douce et apaisante fournie par une cheminée. Très agréable, ce type de chauffage possède les mêmes performances qu’un appareil électrique. Combiné avec les bons combustibles appropriés tels que les bûches de bois, le bois compressé ou certains bois de chauffage pas cher, ce dispositif assure un chauffage optimal dans votre habitation.

En matière de chauffage, tous les bois ne se valent pas. En effet, il semble que le pouvoir calorifique de celui-ci diffère en fonction de l’essence. D’après le classement établi, les résineux ou les feuillus tendres à savoir : le pin ou l’épicéa sont des bois dont l’essence est assez faible. Néanmoins, ces types de bois est très riche en sève. De ce fait, ils brûlent vite, mais ils peuvent également encrasser les installations. Voilà pourquoi, il faut les employer avec parcimonie ou bien quand le feu est lancé. Ils sont généralement réservés pour la phase d’allumage.

Utilisez des bois secs pour bien entretenir le feu

Économique, naturel et propre, tels sont les atouts du chauffage traditionnel ou au bois. Toutefois, pour bénéficier de toutes ces qualités, il est fondamental d’avoir le bon matériel. Dans un premier temps, le dispositif doit être correctement installé. L’idéal est de demander à un professionnel de le faire. En même temps, le bois doit être adapté. Comme vous l’avez certainement remarqué, tous les bois ne brûlent pas de la même manière.

C’est connu : le pire ennemi d’un bon feu est l’humidité, en particulier le bois humide. Lorsque celui-ci est bien sec, il brûle facilement et rapidement. De plus, la flambée est belle et la présence de fumée sera moindre. Par conséquent, lorsque vous choisissez votre bois de chauffage, privilégiez les bois secs. Ainsi, avant d’acheter du bois de chauffage, n’hésitez pas à vérifier le taux d’humidité de ce dernier. Sinon, vous risquez de perdre du temps et de l’argent. Par ailleurs, le bois peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour bien sécher. Il faut compter environ deux ou deux ans et demi pour que le bois soit sec.

Les bois durs pour un chauffage optimal

Un feu de bonne qualité se définit comme un feu qui dure tout en chauffant la pièce. Pourtant, pour que ce cas se présente, il faut suffisamment de braises. Dans ce contexte, il est important d’utiliser un combustible qui ne brûle pas trop vite. Dans ce genre de situation, il est essentiel d’analyser sa densité. En effet, plus le bois est dur ou dense, plus il fournira de braises et celle-ci durera sur une assez longue période.

Pour obtenir un bon feu bien réconfortant, il faut favoriser les bois durs ou bois densifié qui sont normalement plus volumineux. Les bois à sélectionner sont alors : l’érable, l’olivier, le hêtre, le frêne et plusieurs autres encore. Les bûches densifiées font également de bonnes flambées. Pour préserver la qualité de votre bois dur, vous devez prévoir un lieu de stockage dédié. Les spécialistes recommandent d’éviter de l’entreposer dans des endroits humides comme les caves et les garages fermés. Et très important, il ne faut jamais le recouvrir d’une bâche.

Comment bien sélectionner son bois de chauffage ?

Avant d’allumer un feu, il faut tout d’abord se poser la question suivante : quel bois de chauffage faut-il prioriser ? Cela dans le but d’éviter les désagréments, mais aussi pour avoir un bon chauffage. Cela va de soi, il est impératif de se renseigner concernant les types de bois qui existent. Certains sont totalement déconseillés tandis que d’autres vous offrent une belle braise.

Dans tous les cas, vous pouvez demander l’aide d’un expert et qui sait, vous pourriez sûrement profiter d’un bois de chauffage pas cher. Cependant, l’efficacité d’un combustible dépend de quelques paramètres comme : la dimension du bois, la provenance, le taux d’humidité et bien entendu du pouvoir calorifique de l’essence. Hormis le bois de chauffage traditionnel, il existe également d’autres types de combustibles comme les bûches calorifiques ou briquettes. Ces dernières présentent un pouvoir calorifique très élevé. Non seulement elles sont pratiques, mais en plus elles durent longtemps. Au même titre que les bois durs, ces alternatives brûlent très vite et elles chauffent énormément.