Assurez-vous d’obtenir le rabais auquel vous avez droit

Les rabais et les droits au remboursement

Les chasseurs de bonnes affaires sont de deux types : soit ils aiment les rabais, soit ils les détestent, en fonction du succès avec lequel ils ont obtenu ces chèques ou coupons de réduction. Ceux qui aiment les rabais affirment que ce type de promotion offre leur offre d’importantes économies. En revanche, ceux qui n’aiment pas les rabais se plaignent d’avoir à payer la taxe de vente sur le prix d’achat avant que le rabais ne soit appliqué. Ils disent aussi que le processus de remboursement est souvent très difficile.

Quoi qu’il en soit, les promotions constituent des techniques de vente qui existeront toujours. En effet, la plupart des commerçants qu’ils vendent en gros ou au détail emploient cette méthode pour écouler leurs marchandises et renouveler leurs produits.

Pourquoi les détaillants et les fabricants offrent des rabais aux consommateurs ?

Les détaillants et les fabricants utilisent les remises pour promouvoir certains produits en diminuant leurs prix. Le but principal étant d’augmenter le volume des ventes. Cependant, les clients ne profitent pas des économies au moment de l’achat. Habituellement, ils sont tenus de soumettre un formulaire de demande de remboursement, soit par courrier (appelé rabais postaux), soit en ligne. Ensuite, les clients doivent attendre que la demande soit traitée et que le chèque de remise soit envoyé. Idéalement, ce processus prend en moyenne huit à dix semaines, mais prend souvent beaucoup plus de temps.

Pendant le processus de remise, les détaillants et les fabricants gagnent des intérêts sur l’argent détenu pour payer les remises en suspens. Pour les grands détaillants et les fabricants, cela peut représenter beaucoup d’argent.
Bien que ce ne soit pas une science exacte, le pourcentage d’acheteurs qui ne soumettent pas les formulaires de demande de remboursement pour les achats éligibles est de 50 à 70%. En outre, environ le quart des clients oublient qu’ils ont un chèque de remise ou le perdent. Cela se passe rarement pour les chèques offrant d’importantes remises.

Pour un consommateur : comment bien profiter des remises ?

Les consommateurs seront confrontés à des obstacles lorsqu’ils demanderont une remise. Ceci dépend de l’intention du commerçant ou de l’entreprise qui commercialise les produits en promotion.
Les entreprises qui souhaitent réellement attirer de nouveaux clients auront généralement des instructions simples et faciles à suivre sur la manière de soumettre le formulaire de demande de remboursement. Par contre, celles ayant pour objectif d’inciter les clients à acheter des produits au prix de détail ou des services complémentaires qui leur coûteront plus cher rendront les instructions de demande de remboursement difficiles à suivre.
Les étapes suivantes vous aideront à discerner les entreprises honnêtes d’autres malintentionnées et à obtenir le rabais que vous méritez.

Lisez et suivez les instructions sur le formulaire

La plupart des formulaires de remboursement sont rejetés en raison d’une erreur du consommateur. L’erreur peut être anodine comme la couleur d’encre du stylo utilisé pour remplir le formulaire ou le fait d’avoir placé une agrafe dans le coin supérieur droit au lieu du coin supérieur gauche…
Assurez-vous de vérifier les dates

Il existe différentes dates sur les formulaires de demande de remboursement et toutes les dates sont importantes. Commencez par rechercher les dates qui font référence au délai alloué pour l’achat afin de pouvoir bénéficier du remboursement. Ces informations se présentent souvent sous cette forme : « Valable sur les achats effectués entre le 1er juillet 20xx et le 31 juillet 20xx ». Vérifiez que la date de votre reçu se situe dans la période de remboursement.
Lisez les conditions du rabais

Les conditions des rabais sont généralement indiquées en petits caractères sur les formulaires. Les consommateurs n’y prêtent pas généralement pas attention, ce qui conduit au rejet de la plupart des rabais. Les termes incluent des conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de la remise. Il s’agit du subterfuge utilisé par les détaillants et les fabricants pour piéger les consommateurs. Veillez donc aux instructions trop vagues ou confuses.
Pour éviter d’être confronté à ce genre de situation, lisez bien les conditions relatives aux rabais avant d’acheter le produit en promotion. S’il s’avère qu’elles sont compliquées et vagues, il est probable que vous n’allez pas percevoir le chèque de remise et qu’il sera probablement préférable de ne pas acheter le produit.

Quelques conseils à suivre

• Conservez tous les reçus des articles que vous prévoyez d’envoyer pour un chèque de remise. Les entreprises peuvent exiger que vous envoyiez par la poste des copies ou des originaux de tous les reçus.
• Envoyez vos demandes de remises le plus rapidement possible. De nombreuses entreprises offrent sept jours aux clients pour soumettre leur documentation et leurs formulaires de remise.
• Conservez l’emballage du produit. Une demande de remise peut nécessiter des informations indiquées dessus.
• Triez toujours votre courrier avec soin. De nombreux chèques de remise peuvent ressembler à du courrier indésirable.
• Faites des copies de chaque élément de votre demande.
• Procurez-vous les bons numéros de téléphone au cas où vous auriez besoin de faire un suivi. Vous devrez peut-être contacter la société si vous ne pouvez pas profiter de la remise.
• Ne renoncez pas à recevoir votre chèque de remise.